09/06/2018 – Camélia BEN NACEUR en Trio aux Rencontres PAU JAZZ

CONCERT PRIVE aux
RENCONTRES PAU JAZZ  le samedi 09 juin 2018  – 21h00

inscrire

Camélia BEN NACEUR (Piano) en Trio , avec
Nolwenn LEIZOUR (Contrebasse)
Roger BIWANDU
, (Batterie)

camelia_wwCAMELIA BEN NACEUR
Piano

est née à Lourdes dans les magnifiques Montagnes Pyrénées et a commencé à apprendre la musique à l’âge de cinq ans. Elle a étudié divers instruments pour finalement se consacrer au piano après avoir écouté « Les Variations Goldberg » de Johann Sebastian Bach interprétées par le fantastique pianiste Glenn Gould.
Après ses études classiques, elle s’est dirigée tout naturellement vers le monde du Jazz faisant de brèves ou de plus durables rencontres avec de superbes musiciens tels que Clark Terry, Sam Newsome, Mark Turner, Roger « Kemp » Biwandu (un des derniers batteurs du « Joe Zawinul Syndicate »), Rosario Giuliani, pour n’en citer que quelques-uns et le seul et unique Billy Cobham, légende vivante de la scène Jazz Internationale qui l’embauche en Octobre 2009 dans son propre groupe.
Depuis, elle tourne avec cette « Dream Team » dans le monde entier, se produisant dans les plus grands festivals et clubs de Jazz comme le « Blue Note » à New York ou le « Ronnie Scott’s » à Londres pour ne citer que ces deux-là…
Voici un extrait d’un DVD intitulé « Live in Leverkusen » sous le label « XYZ », à consommer sans modération !! ;-)
http://www.youtube.com/watch?v=B9pXVZB2Hbg
En mars 2013, elle rejoint le « JME 4tet » composé du superbe guitariste et leader Jean-Marie Ecay, du très talentueux Enrique Arza à la contrebasse et du jeune et créatif Hacier Oleaga à la batterie, ils tourneront principalement dans le Pays Basque, côté espagnol.
Camélia a enregistré plusieurs albums auto-produits comme « Récital », un CD de piano classique, « De la Alhambra a la Sierra Nevada » avec uniquement des compositions, deux albums avec le Billy Cobham Band, ainsi que deux albums avec le groupe de Frederic Borey intitulés, « Lines » (2010) et « The Option » (2012), sous le label « Fresh Sound New Talent » qui ont obtenu de belles récompenses et critiques par la presse Jazz de l’Hexagone puis Camélia a également pris part à l’enregistrement d’un CD avec le « Inbar Fridman Time Quartet » qui est sorti sous le label new-yorkais « Origin », cet enregistrement ayant été choisi comme l’un des CD instrumentaux de Jazz les plus remarquables pour l’année 2013 par le très estimé critique de jazz, W. Royal Stokes.

http://www.wroyalstokes.com/2013/12/19/best-and-notable-releases-of-2013/

Nolwenn3NOLWENN LEIZOUR
Contrebasse

Contrebassiste née le 08/03/1980

En 1993 elle rentre au CNR de Bordeaux dans la classe de Jean Paul MACE pour étudier la technique classique.
Parallèlement elle découvre l’univers du Jazz et participe au stage international de contrebasse de Capbreton (France) en 1996 puis 2003 avec Hein Van De GEYN/ NHOP / Eddy GOMEZ Jean François JENNY CLARK
De 2010 à 2013 elle joue avec Frédéric BOREY en quartet (Festival de Bordeaux “Jazz à La Base; festival de jazz de Jazzelleraut; Festival de Calvi. etc ) avec la pianiste Camélia ben Naceur (Festival de contrebasse de CAPBRETON 2011 etc…)
Elle officie plusieurs années au sein de BALKADJE nationalement et internationalement (Azerbaïdjan/Géorgie/Arménie 2003, Slovénie, festival de Maribor, Roumanie 2006, Festival de Bucarest 2007 etc…).
Elle participe à la creation du projet “Didier Ballan jazz ensemble en 2005
Depuis 2001, elle joue dans différents projets multidisciplinaires, en particulier au sein de la compagnie Mutine (Olivier Gerbeaud-Murielle Barra)
Avec Roger BIWANDU, depuis 2009, elle écume les clubs de la scène bordelaise.
De 2013 à 2014 elle intègre le groupe Debout Sur le Zinc.
Depuis 2014 elle tourne avec Eskelina.
En 2015 elle participe à la creation du sextet jazz de l’ONBA (Orchestre National de Bordeaux, Aquitaine)
Discographie sélective :

Musique du Monde : Balkadje « Balkadjé » (cristal record/Abeille) 2004
Didier Ballan Jazz ensemble « Japam » 2013

Chanson Française : Julie et le Vélo qui pleure « La reine désastre » 2010
Olivier GERBEAUD « sirènes » 2010
Edgar de l’est «retrouvailles » 2012
Eskelina « le matin du pélican » (Musicast)2014
« La Verticale »(Musicast) 2017

Jazz : CBB 47 (Big band) guest Raoul de Souza 2001
Frédéric Borey «Lines » (Fresh sound new talent) 2010
Sophisticated Ladies «A true story » 2012

roger2_wwROGER « KEMP » BIWANDU
Batterie

né le 25 décembre 1972 dans un taxi à Bordeaux avec des origines du Zaïre appelé maintenant République Démocratique du Congo, a succombé aux charmes de la batterie à la fin des années 70 au moment de l’émergence de groupes comme The Police et les californiens de Toto, deux groupes dont les batteurs, Stewart Copeland et Jeff Porcaro, ont à leur époque révolutionné l’instrument.
Pas longtemps après, Roger, surnommé «Kemp» car énorme fan du génial basketteur américain Shawn Kemp, commençait aussi à jouer au rugby au club de L’US Cenon RD, sport qui allait prendre une part très importante dans la vie de ce jeune homme, et qu’il pratique toujours en loisir dans le club de Lormont en banlieue Bordelaise.
Mais déjà très jeune Roger partait en tournée avec des artistes comme Biréli Lagrène (à 16 ans), le regretté Pierre Vassiliu (à 18 ans) et Jacques Higelin (à 22 ans), sans compter qu’il était membre aussi de groupes Bordelais comme Post Image qui vient de fêter ses 20 d’existence en 2007, et du groupe Tribal Jam dont il était le directeur musical.
Acquérant rapidement une solide réputation nationale grâce notamment au génial groupe Chic Hot (notamment avec Mario Canonge au piano), Roger fut logiquement sollicité pour jouer occasionnellement avec les deux groupes phares de la scène jazz/fusion Française, Sixun et Ultramarine.
Ayant eu l’opportunité d’enregistrer avec des artistes comme The Hansons, Narada Michael Walden, Chris De Burgh, I Muvrini, Carole King, Kéziah Jones, ou encore le génial guitariste Jeff Beck, Roger verra son statut de batteur international se confirmer par l’appel du légendaire et déjà regretté Joe Zawinul avec lequel il aura effectué quatre tournées dont une agrémentée du non moins légendaire Bobby McFerrin, la dernière fut effectuée en octobre/novembre 2006 aux États-Unis.
A aussi travaillé avec Lee Ritenour, Frank McComb, Dee Dee Bridgewater, Marcus Miller, Michel Jonasz, John Beasley, Andy Narell, Womack & Womack, Mark Tuner, John Stubblefield, James, le danseur Hamid Ben Mahi (cie Hors Série), etc…
Parallèlement à une tournée mondiale, d’octobre 2005 à juillet 2009, avec le grand chanteur malien Salif Keita, Roger a enfin réalisé son rêve d’enregistrer un album sous nom.
C’est donc fin 2007 que l’album de Roger «Kemp» Biwandu, intitulé «Influences», aura enfin vu le jour ; album où Roger y dévoile son réel talent de batteur de jazz, son talent de compositeur, d’arrangeur, sans oublier aussi son amour pour le rugby très présent dans cet album.
En décembre 2009, sortie de son deuxième album, «From Palmer», du nom du quartier de son enfance en banlieue bordelaise. Roger poursuit sur la route de la musique progressive Jazz Hard Bop tracée par ses maîtres et amis que sont Jeff «Tain» Watts, Branford & Wynton Marsalis, à découvrir sur ses albums
Depuis ses débuts, Roger est toujours aussi influencé par Stewart Copeland et Jeff Porcaro, mais depuis il faut leur rajouter ces génies que sont à ses yeux les Jeff «Tain» Watts, Vinnie Colaiuta, Les All Blacks, James Taylor, Phillip D. «Fish» Fisher, Wayne Shorter, Omar Hakim, Le Stade Toulousain, Branford & Wynton Marsalis, Elvin Jones, Tony Williams, Kenny Kirkland et Sting pour n’en citer que quelques-uns…

inscrire 


Une réflexion sur “ 09/06/2018 – Camélia BEN NACEUR en Trio aux Rencontres PAU JAZZ ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>