Archives de catégorie : Concerts

10/06/22 – S. LOVATO, R. BOUYSSIERE ET JP MOLINA EN TRIO

Encore une fois, excellent concert de ce trio tres apprécié par Stéphane Kochoyan (Directeur artistique de la programmation de la 1ère saison internationnale de JAZZ à PAU mais aussi du Festival de Vienne, Nimes etc..) qui nous a fait la surprise d’assister au concert.

Dégager la souris de l’image pour faire défiler les photos

Sébastien LOVATO :
Après des études classiques de piano, c’est au CIM que Sébastien Lovato se perfectionne en jazz et musiques improvisées auprès de musiciens comme Andy Emler, Emmanuel Bex, Jean-Claude Fohrenbach, Georges Arvanitas, Michel Grailler. Rapidement, il commence à jouer dans les clubs parisiens et son éclectisme musical lui fait découvrir l’univers de la chanteuse béninoise Angélique Kidjo, dont il sera le pianiste/clavier pendant deux ans. Il fait partie également du groupe d’acid-jazz « Dis bonjour à la dame » avec lequel il se produira dans de nombreux festivals (Montreux, Hambourg, Nice..), émissions TV/Radio (Canal +, Europe 1, Radio France…). Il donne également plusieurs concerts avec Archie Shepp au « Hot Brass » (Paris).
Repéré par le saxophoniste Yochk’o Seffer, il intègre son quartet avec Didier Levallet et Jean-Pascal Molina : Concerts au New Morning avec Didier Malherbe, Didier Lockwood, enregistrement d’un DVD et de 3 CD, passages à Arte/Mezzo…
Il participe aussi aux projets de la chanteuse Franco-Gabonaise Abyale, dont il est le pianiste et compositeur. Ce groupe se produit dans les clubs parisiens et dans des festivals français et internationaux : Jazzitudes, St-Germain-des-Prés, Bamako, Versailles… Il rejoint plus récemment « Eouzgang », la formation Jazz/Fusion du batteur Yves Eouzan (album en préparation pour 2022).
Compositeur et leader de projets, il travaille depuis une dizaine d’années à son projet « Music Boox », qui se décline en trio, quartet, ou quintet. Ce sont des compositions originales dont l’inspiration prend racine dans des œuvres littéraires. Un premier opus voit le jour en 2010 chez ACEL/UVM avec Marc Buronfosse, Alexandra Grimal et Karl Jannuska. Puis ce sera un deuxième album en 2015 avec Sébastien Texier en soliste. Le dernier de la trilogie, « for Virginia », est sorti en février 2020 (avec Luc Isenmann, Yves Torchinsky, Brunehilde Yvrande, Antoine Berjeaut et Manu Codjia).

Rémi BOUYSSIERE:
Originaire de l’agglomération toulousaine, durant son enfance il apprend le piano puis la guitare dans l’école de musique de sa commune. Cette activité restant en dilettante, il ne se mit sérieusement à la musique qu’après avoir monté une formation amateur au lycée, où le partage de la musique en groupe fut une profonde révélation. C’est après son baccalauréat et quelques années d’études scientifiques que l’envie de changer d’orientation professionnelle et de faire de la musique son métier a vu le jour.
Il rentre donc à l’université de lettres de Toulouse pour étudier le jazz et en ressort titulaire d’une licence de musicologie en juin 2008. C’est durant cette formation qu’il se met à étudier la contrebasse. Parallèlement, il intègre le conservatoire régional de Toulouse, dont il sort en juin 2011, titulaire d’un DEM jazz. Après s’être enrichi de cultures musicales diverses dans différents projets musicaux (jazz, swing, chanson, musique africaine etc …) dans sa ville natale, il s’installe à Paris fin 2012 où le jazz devient sa principale activité musicale. Il y rencontre de nombreux musiciens où il crée et intègre de nouveaux projets. Parmi eux, on peut noter sa participation au trio de Laurent Coulondre entre 2014 et 2016, période à laquelle le groupe enregistre l’album « Schizophrenia » et devient lauréat du prestigieux tremplin de Jazz à la défense. Il joue également depuis 2019 dans le quintet de Léon Phal avec lequel il remporte coup sur coup les tremplins de Nancy jazz pulsations et Jazz à Vienne, et enregistre 2 albums. Ces 2 projets lui ont permis de fouler les scènes des plus prestigieux festivals de jazz français et internationaux (Paris jazz festival, Jazz à Vienne, Jazz in Marciac, Nancy jazz pulsation, London jazz festival, Tokyo jazz festival…) et de se forger une réputation de musicien talentueux. En constante recherche d’approfondissement musical, il reprend parallèlement des études au CRR 93 en contrebasse classique et obtient son DEM en 2020. La transmission des connaissances étant aussi importante pour lui, il se forme à l’enseignement et obtient un DE de professeur de Jazz au pôle sup’93 en 2020.
Fin 2020, Il se réinstalle dans le sud-ouest de la France. Il est depuis en poste comme professeur de contrebasse et de basse jazz aux conservatoires de Bordeaux et d’Agen en trouvant un équilibre entre sa vie de famille, de musicien de scène et d’enseignant.

Jean-Pascal MOLINA :
Présent sur la scène Jazz parisienne depuis plus de 20 ans, Jean-Pascal Molina ne cesse de multiplier les expériences et les influences. Son jeu de batterie moderne, souple et solide est en perpétuelle recherche de continuité entre l’histoire et les traditions et développe un large spectre d’improvisation.
Cette approche musicale lui a permis d’accompagner, enregistrer ou collaborer avec de nombreux artistes de la scène actuelle : Naïssam Jalal, Bojan Z, Antoine Berjeaut, Macha Gharibian, Julien Lourau, Sébastien Texier, Glenn Ferris… pour n’en citer que quelques-uns. Il évolue également dans des contextes plus « FREE » avec notamment Yochk’o Seffer (3 albums), Bobby Few, John Tchicaï, Didier Levallet, Didier Malherbe…

A propos du Trio :
Sébastien Lovato et Jean-Pascal Molina, amis et complices de longue date, musiciens appréciés par de nombreux artistes (Glenn Ferris, Yochk’o Seffer, Manu Codjia, Stéphane Guillaume, Sébastien Texier, Naïssam Jalal…) ont souvent caressé l’idée de développer un projet en trio afin d’exprimer en toute liberté leur créativité et leur énergie.
C’est avec le contrebassiste Rémi Bouyssière, rencontré au cours d’une tournée, que ce projet va finalement se concrétiser.
Ces trois sidemen aguerris se penchent sur l’art du trio avec délectation, nourris de leurs nombreuses expériences scéniques et discographiques.Leur inspiration sans vraie limite, profondément puisée dans l’histoire du Jazz, fait résonner avec modernité une grande variété de styles et d’influences.

Un album est en préparation pour 2023.

11/02/2022 – Drew DAVIS et le Swingin’ Bayonne

Nous avons ce soir renoué avec les standards du Jazz avec un très bon sax dégageant un super son mais aussi du jazz chanté de qualité par cet étonnant Dew Davis accompagné par une rythmique sans faille qu’est le Swingin Bayonne qui a fait merveilleusement swinguer l’assistance.

Mention spéciale à Marie Hélène GASTINEL MAYA, batteuse du Swingin’ Bayonne ce soir là sans oublier Arnaud LABASTIE au piano et Patrick QUILLART à la contrebasse.


Quelques souvenirs de la soirée
(Dégager la souris de la photo pour laisser défiler le diaporama)

04/12/2021 – Thibaud DUFOY Trio aux Rencontres PAU JAZZ

Le samedi 04 décembre 2021 à 21 heures nous accueillerons dans le cadre des Rencontres PAU JAZZ le merveilleux Thibaud DUFOY Trio.
Thibaud est apparu deux fois aux Rencontres PAU JAZZ mais dans un tout autre genre puisqu’il était le pianiste de la formation Latin Jazz « Cachumbambe »

Thibaud Dufoy commence le piano à l’âge de 5 ans.
Après avoir terminé ses études musicales au sein de différentes structures (CNR de Toulouse, Music’Halle), il obtient plusieurs prix prestigieux :
-premier prix du « Golden Jazz Trophy » à Arras (jury Omar Sosa),
-second prix instrumentiste Concours International Jazz à La Défense (2010),
-prix du public à Jazz à Porquerolles,
-semi-finaliste du Concours Martial Solal (2010).
-prix du jury et du public du tremplin jazz à Nîmes 2018 Il nous présente aux Rencontres PAU JAZZ son dernier Trio qui joue des standards de jazz réarrangées ainsi que des compositions.

A la contrebasse Louis Navarro
Né en 1991, c’est à l’âge de 14 ans que Louis fait ses débuts à la basse électrique.Très rapidement, il s’est intéressé au funk et c’est plus tard, au lycée, qu’il découvrira le jazz au sein d’un groupe de jazz-funk.Puis il montera le groupe de hip-hop « Soul Magic Tribe» aux influences reggae, drum and bass, jazz et funk.Arrivé sur Toulouse en 2009, il entre au Conservatoire Jazz et intègre le département Jazz de l’Université du Mirail. Il rencontre alors beaucoup de musiciens dans divers stages et masterclass(Hein Van de Geyn, Larry Grenadier, Claude Tchamitchan, Pierre Boussaguet, Peter Washington). Beaucoup d’expériences scèniques (Jazz in Marciac, Jazz à Vannes, Le Baiser Salé, Sunside…) en trio ou en quartet enrichiront son parcours et c’est finalement en 2010 qu’il rejoint le quartet Wen et exploite de nouveaux horizons.En 2011 et 2012 il se produit au sein de diverses formations de tous styles et intègre en 2012 le projet de David Haudrechy « Initiative H ».En 2013 il obtient son DEM de contrebasse classique et de Jazz au sein du Conservatoire de Montauban.

A la batterie Guillaume Prevost :
Né à Toulouse en 1987, il commence aussi la musique très tôt puisqu’il tient ses premières baguettes à l’âge de 5 ans. Fils de contrebassiste de jazz, son oreille est affutée !
Il prend ensuite des cours Conservatoire de Toulouse. Fort d’une grande expérience et batteur de plusieurs formations, il devient professeur au conservatoire de St Gaudens.
Il a participé à plusieurs scènes pour le festival Ramatuelle, Marciac…

ATTENTION
En raison des règles sanitaires du moment, ne seront acceptés au concert que les membres disposant d’un PASS SANITAIRE à savoir vaccination anti covid à jour ou test PCR de moins de 3 jours. Les QR codes seront vérifiés à l’entrée. Port du masque pendant le concert.

06/12/2019 – CAMCHUMBAMBE aux Rencontres PAU JAZZ

Rythme assuré ce Vendredi 06/12/2019 pour un public venu vraiment très nombreux par le groupe CACHUMBAMBE drivé par le régional Bruno MARTIN à la baby basse.
Rythme endiablé assuré par 2 cubains aux percussions Mauro Rodriguez QUATARULO (Batterie) et Fabien ROYNETTE (Congas).
Mélodies envoûtantes par le cubain, magnifique Luis Daniel OLIVERO toujours aussi charmeur à la flûte et au sax.
Rythme, harmonies et technique instrumentale impressionnants par le jeune pianiste toulousain Thibaud DUFOY.

11/05/2019 – SWING & STRINGS

Concert de Pau Jazz 
Le mariage du quatuor Isaby et du trio Duchemin
C’est un quatuor à cordes qu’on pourrait imaginer plus à l’aise dans l’interprétation des pièces de Haydn ou de Beethoven que dans l’exécution des compositions de Duke Ellington. Dans sa présentation en concert, le quatuor Isaby, dont les éléments font partie de l’orchestre symphonique de Pau, s’exprime par sa tonalité chaleureuse et sensible. Cette émouvante homogénéité, née du plaisir que Gaël Bacqué (violon 1), Alain Loger (violon 2), Aude Fade (alto) et Sophie Bacqué (violoncelle) éprouvent à jouer ensemble n’est évidemment pas étrangère à leur accord pour l’expérience que leur a proposée Philippe Duchemin. Constituer avec le trio du pianiste un « orchestre » à double pupitre, sans y perdre sa personnalité a nécessité, on s’en doute, un travail important d’arrangements. Mais quand le cœur y est, avec la virtuosité technique, on y arrive. Et c’est ainsi que, le 11 mai, nous avons pu assister, dans la salle polyvalente du Lycée agricole de Montardon, où se pressait un public nombreux, à un concert très original et savoureux. Philippe Duchemin, l’excellent pianiste, qui pouvait compter pour l’assister, sur les deux frères Levan, Christophe à la contrebasse et Philippe à la batterie, a donc réussi, ce soir-là, à établir une réelle osmose entre les « classiques » et les tenants d’une musique syncopée, plus actuelle. Ainsi ont donc défilé, pour notre plaisir de nombreux morceaux du répertoire de jazz, les cordes glissant agréablement entre les notes du clavier, Philippe Duchemin entrainant tous ses amis sur les chemins des standards signés Oscar Peterson, Monty Alexander, Duke Ellington etc. et même Charles Trenet et Jean-Sébastien Bach.
Un beau mariage donc qui a touché au coeur les amateurs de jazz et de musique de chambre. Les animateurs de Pau Jazz et leurs amis, qui font œuvre de prosélytisme en présentant ce concert hors des sentiers battus ont accueilli semble-t-il un public nouveau. On s’en réjouit.

Par J-M.G

24/04/2019 – Oliver Potratz et Braccini Trio

Deux pianistes très inspirés
Deux générations, deux styles, deux choix dans l’expression artistique mais un même talent devant un clavier. Pour son dernier concert au siège de l’association à Morlaas, Pau Jazz a proposé en effet à ses fidèles adhérents un préambule classique exécuté par un jeune pianiste palois. Gauthier Dufossez a 17 ans et l’assurance des musiciens chevronnés. Il a un solide bagage technique acquis au conservatoire de Pau. Mais qu’il met au service du répertoire classique à sa manière. Partant en effet du principe que les plus illustres compositeurs se plaisaient naguère à improviser en interprétant des œuvres célèbres, il en fait de même en imaginant des phrases harmoniques qu’il compose spontanément. C’est ainsi que nous avons découvert des pièces signées Bach, Ravel, Chopin, Stravinsky… difficilement identifiables mais gardant la couleur et l’expression de leur création d’origine.
Gauthier qui envisage de poursuivre ses études musicales à Toulouse et Paris reste un musicien plus branché « classique » que « jazz », que celui-ci soit traditionnel ou moderne. Le jazz, il laisse le soin à Eric Braccini de le faire vibrer avec intensité et chaleur. Pour avoir connu Eric il y a presque un quart de siécle, nous mesurons avec plaisir et intérêt.la formidable évolution de son art pianistique. Il nous est apparu maître de son clavier, naturellement swing, capable d’interpréter un jazz épanoui, brillant, inspiré par les compositions des pianistes des années 50-70 et notamment quelques airs indémodables de Michel Legrand . Un vrai plaisir pour le public, d’autant plus fort qu’Eric avait comme acolyte, en plus de son habituel batteur Guillaume, un contrebassiste exceptionnel, Olivier Potratz, musicien allemand qui sait faire chanter son imposant instrument avec délicatesse comme s’il s’agissait d’un violoncelle.
Encore , donc, une très chaleureuse soirée à l’actif de Pau jazz qui prépare une rencontre prometteuse, le 11 mai, au lycée de Montardon, entre le quatuor Isaby ( musiciens de l’OPPB) et le trio du pianiste Philippe Duchemin.
Par Jean Michel GUILLOT

Ecouter le 1er et 2éme set

17/11/2018 – CLAUDE BRAUD ET PILOU CAS AUX RENCONTRES PAU JAZZ

Swing au Rendez vous, énorme complicité entre les deux saxophonistes que sont Claude BRAUD et Pilou CAS, une rythmique sans faille assurée par le Swingin’ Bayonne avec:
– Arnaud LABSTIE (Piano)
– Patrick QUILLART (Contrebasse)
– Jean DUVERDIER (Batterie)
Un public nombreux et complètement ravi.

Ecouter, partager, télécharger tout le 1er set

Ecouter, partager, télécharger tout le 2ème set