11/11/2019 – Pierre BOUSSAGUET et Vincent BOURGEYX

Magnifique concert que nous ont offert Pierre BOUSSAGUET et Vincent BOURGEYX aux Rencontres PAU JAZZ du 11/11/2019.
Interprétation sans faille de standards difficiles et de compositions de Vincent.
Vincent BOURGEYX défilant les notes du piano avec une facilité déconcertante et riches d’harmonies envoûtantes.
Pierre BOUSSAGUET, encore plus “excellentissime” ce soir là, d’une incroyable technique sur sa contrebasse enrichie d’une corde de Mi rallongée pour descendre jusqu’au Do. D’une justesse extrêmement précise, des lignes de basse dont lui seul a le secret et absolument pas égoïste ce soir de solos superbement mélodieux, et comme à l’habitude il nous a aussi confié quelques secrets!!
On se souviendra de ce concert qui a régalé tous les membres présents.


Philippe Duchemin Trio aux Rencontres PAU JAZZ du 11/10/2019

Philippe DUCHEMIN (Piano)
Christophe LE VAN (Contrebasse)
Philippe LE VAN (Batterie)

Phillipe Duchemin a du punch. Il ne viendrait à personne l’idée d’emprunter un langage pugilistique pour qualifier le jeu d’un pianiste haut de gamme. Pourtant lorsqu’il est associé à un clavier Philippe Duchemin fait penser à ces représentants du noble art déployant une énergie combative sur les rings. Avec quand même une nuance importante : Philippe ne cogne pas vraiment : il caresse fermement son clavier avec une élégance plus artistique que vindicative et laisse le soin à ses acolytes – jumeaux- de marquer le rythme avec leur punch.. Et du rythme il y en a avec ce trio fidèle à l’époque des standards de Garner ou Peterson où l’on swinguait en permanence sur des thèmes tels que Caravan, Old Man river et Les Feuilles mortes. Du classique qu’il fait toujours bon d’écouter avec un pied qui bat la mesure, une contrebasse joliment rythmique (Christophe Le Van) un batteur (le frère jumeau, Philippe ) bigrement imaginatif avec ses baguettes et ses mains. Bref tous les ingrédients pour plaire, jusqu’à la participation passionnée, sollicitée, du maître de céans, François Delanoue à la contrebasse et d’une chanteuse Patty Conde présente dans le public. Un joli bouquet en somme de talents réunis pour une soirée chaleureuse.

Jean Michel Guillot


Stage de Jazz à Tarnos 2019

Les 23, 24 et 25 août 2019 s’est déroulé le Stage de Jazz à Tarnos, mouture 2019 à l’école de musique de Tarnos.
Cinq professeurs, Ph. Duchemin (Piano), Pilou Cas (Sax), Eric Lecordier (Guitare), David Salesse (Contrebasse), Antoine Gastinel (batterie) aidés d’Arnaud Labastie pianiste de jazz et directeur de l’école de musique de Tarnos.
Une trentaine de stagiaires, pianistes, saxophonistes, batteurs, contrebassistes, guitaristes, violonistes et autres.

Une organisation sans faille , un enseignement de grande qualité tant sur la pratique de l’instrument que sur la mise en formation de groupes avec tous les stagiaires et un partage de la musique a ravi élèves et professeurs, tous décidés à revenir l’année prochaine.
Le samedi soir, stagiaires et enseignants se réunissaient au restaurant “Le Peita” pour une Jam de folie, restaurant incontournable pour toute manifestation Jazz et tenu par le non moins célèbre Marc Alibert toujours aussi alerte avec le manche de ses guitares.

Les profs en action

Les stagiaires en action

Les Profs à la Jam du samedi soir


28/06/2019 – Dos y Dos à JIF

Entre deux passages, la veille au BOURBON STREET et le lendemain à MUSICALAGOS, Simon BOLZINGER fidèle aux événements de JAZZ IN FOURNIL présentait DOS y DOS Quartet fraîchement constitué par deux cubains (flûte, saxophone,percussions) et deux français, Bruno le régional (Mini Bass elecrique) et Simon le Marseillais.

DOS y DOS Quartet

Simon Bolzinger : piano
Luis Daniel Olivero : flûte, saxophone
Yoandy San Martin Trujillo : percussions
Bruno Martin : basse

Comme à l’habitude avec Simon Bolzinger, le quartet nous a fait voyager à Cuba et dans toute l’Amérique latine pour le plus grand plaisir de nos oreilles.
Un grand merci à l’incontournable boulanger retraité de Pontacq Maurice Lamoure, fidèle organisateur de J.I.F. sans qui ces concerts privés n’auraient pas lieu.
“Vive la poésie et la musique”, n’est ce pas Maurice?


23, 24 et 25 Août 2019- Stage de Jazz a Tarnos

Du vendredi 23 au dimanche 25 Août 2019
Stage de JAZZ à Tarnos

Ecole de musique de Tarnos
TARNOS – 40220 Place Albert Castets

Pour la 3ème année
Ce stage est ouvert à tous les musiciens ( Claviers, Batterie, guitare, saxophone, clarinette, trompette, trombone, Contrebasse, Basse) quelque soit le niveau, du simple débutant au plus confirmé.

Stage axé sur la pratique de l’instrument, le swing, le rythme, l’improvisation et la pratique en groupe. Pratique individuelle de l’instrument mais aussi mise formation (trios, quartets etc..).

5 voire 6 professeurs:
Philippe DUCHEMIN (Pianiste)
David SALESSE (contrebassiste)
Antoine GASTINEL (batteur)
Pierre Louis CAS  (Saxophoniste)
Eric LECORDIER (Guitare)
– D’autres intervenants participeront ponctuellement au stage (dont Arnaud labastie, directeur de l’école de musique de Tarnos).

emploi2

 Inscriptions ouvertes

Tarif : 200 Euros / stagiaire
– Prix comprenant la prise en charge des 3 jours ainsi que le repas de midi. Le logement et le repas du soir ne sont pas compris.
Inscription et règlement via formulaire ci dessous. (cliquer)

ATTENTION ! Le stage est pratiquement complet. Il reste quelques places uniquement dans la section CONTREBASSE et BASSE
inscrireContacts :
– PAU JAZZ : pau.jazz@free.fr
– Arnaud LABASTIE : 06 12 48 36 94

2017-03-24_113632Arnaud LABASTIE

Après une solide formation classique, il découvre le jazz et s’y plonge. L’immersion est totale ! Pianiste et organiste, sa belle technique s’allie à un formidable sens du swing et à une rare capacité de construction de l’improvisation qui va crescendo et fascine. Ses sources : Oscar Peterson, Monty Alexander pour le piano, Wild Bill Davis et Jimmy McGriff pour l’orgue. Pédagogue, il est directeur de l’Ecole Municipale de Musique de Tarnos.


duchemin2Philippe DUCHEMIN

Philippe Duchemin, d’Oscar Peterson à Bach, en passant par Erroll Garner, c’est l’itinéraire de l’un de nos meilleurs pianistes nationaux.
Doué d’un swing exceptionnel, d’une musicalité sans cesse renouvelée, sa virtuosité constitue un must. Son passé musical est éloquent : 10 albums sous son nom et une quarantaine avec d’autres formations. Il s’est aussi produit avec Lionel Hampton, Kenny Clarke, Ray Brown…
Aujourd’hui avec son trio ou formules diverses, il parcourt le monde de concert en concert et souvent en profite pour rendre hommage à son maître, Oscar Peterson.
Philippe Duchemin est, non seulement un grand pianiste, mais aussi un excellent chef d’orchestre !
Il a remporté avec son trio le 1er prix au concours international de Montauban édition 2011, présidé par Monty Alexander.


bio_david_salesse1David SALESSE

Présent sur la scène Jazz française depuis 1994, David Salesse s’est formé aux cotés des grands maitres du jazz lors de nombreux stages (Lee Konitz, Bergonzi, Marc Johnson, Kenny Werner…) et a peaufiné sa technique instrumentale auprès de Gildas Boclé et Pierre Boussaguet.
Inspiré par les contrebassistes qui ont marqués l’histoire du Jazz (Ray Brown, Paul Chambers, Sam Jones…), David Salesse s’évertue à développer une ligne de basse solide, d’une grande clarté harmonique et rythmique.
Aujourd’hui, il continue à s’investir dans le groupe de Ronald Baker tout en participant à des projets rendant hommage aux « légendes du Jazz » (hommage à Louis Armstrong, Gene Harris et Basie avec Jean Pierre Derouard, Oscar Peterson avec Philippe Duchemin, Dinah Washington avec China Moses et Raphael Lemonnier).

gastinelAntoine GASTINEL

Professeur de percussions au conservatoire à rayonnement régional Maurice Ravel de Bayonne-Côte Basque, il est le batteur incontournable du Sud de l’Aquitaine. Il sait mettre son impressionnante technique au service du swing dans l’accompagnement comme dans les solos. Son jeu reste toujours empreint de sa large culture de l’histoire du jazz et d’une profonde admiration des Maîtres : Jo Jones, Sidney Catlett, Sonny Payne, Buddy Rich, Art Blakey, Anthony Williams…


pilouPierre Louis CAS

Etudie la clarinette au conservatoire de Dijon, découvre Edmond Hall et Barney Bigard après avoir sévi dans diverses formations bourguignonnes. Il mène parallelement des études de maths, étudie le saxophone en écoutant les ” TEXANS ” (Arnett Cobb, Buddy Tate…)
En 1979 il abandonne les maths et se lance dans l’aventure jazzistique…
Petit passage dans la variété avec Duteil, Ricet Barrier, Georges Chelon et dans la musique africaine avec Ray Léma.
Depuis 20 ans Pierre-Louis travaille avec le ” PARIS SWING ORCHESTRA”, célèbre big band hexagonal.
Il est aussi le saxophoniste clarinettiste flutiste de PINK TURTLE, enregistre plusieurs   albums avec : Soul Full Jazz Quartet, Swiss French Connection, Rhoda Scott et La Velle, Paris Swing Orchestra, Pink Turtle, Mega Swing…
Titulaire aujourd’hui de :
PARIS SWING ORCHESTRA
TENOR BATTLE
MEGA SWING’
SOUL SERENADE
Enseigne également le saxophone la clarinette et la flute à l’Ecole de Musique de Courtenay (45)

Eric LECORDIER

“Un ami m’avait prêté un disque de Wes Montgomery
“The incredible jazz guitar”, ce fut le détonateur.
Je ne me lassais pas de l’écouter, et j’ai fini par m’acheter une guitare.
Quand j’ai été capable de l’accorder, j’ai essayé de rejouer par dessus le disque, seul dans mon coin…
C’est comme ça que j’ai appris.”
Par la suite, Eric Lecordier sera admis dans la classe jazz de Serge Lazarevitch au Conservatoire jazz de Perpignan et travaillera auprès des meilleurs musiciens et professeurs de la région Sud Aquitaine pour parfaire son apprentissage musical.
Aujourd’hui titulaire du Diplôme d’Etat de guitare jazz, il enseigne la guitare jazz au Conservatoire départemental des Landes.
En passant par le duo, le trio ou le quartet, il s’efforce toujours de garder un sens mélodique de l’improvisation, avec comme maître mot : ” le swing”.

Admin

23/02/2019 – Etienne Manchon Trio aux Rencontres PAU JAZZ

Beaucoup de monde encore ce soir aux Rencontres Pau Jazz ainsi que de nouveaux inscrits à l’association pour écouter le très sympathique et talentueux trio.
Etienne Manchon (piano)
Théo Moutou (batterie)
Clément Daldosso (contrebasse)

Chaque musicien, pianiste, contrebassiste et batteur parfaitement maître de la technique de leur instrument pour interpréter la musique composée essentiellement par Etienne Manchon.
Des mélodies modernes et merveilleuses jouées avec beaucoup de finesse et une entente et complicité parfaite entre les trois musiciens.
Super compositions d’Etienne Manchon (piano), expression exceptionnelle de Théo Moutou (batterie) et Clément Daldosso (contrebasse).
Souvenez vous du nom “Etienne MANCHON” ainsi que du trio, c’est sûr on va en reparler.
Le public était ravi, preuve en est le nombre de CD que le trio a distribué ce soir. CD qui sortait le jour même des presses.

Etienn-Manchon_38

Ecouter le 1er Set

Ecouter le 2ème set

13/01/2019 – Julien BRUNETAUD aux Rencontres PAU JAZZ

Brune0Julien Brunetaud quel bluesman !
A Pau, les pianistes se suivent sur diverses scènes mais ne se ressemblent pas. Après Paul Lay dont nous avons noté que sa technique éblouissante présente des tonalités relativement classiques, l’association Pau Jazz a pris le relais de Tonnerre de Jazz en proposant Julien Brunetaud dans un style sinon en opposition fondamentale du moins né d’une conception musicale sensiblement différente. Nous avons en effet redécouvert avec Julien un jazz que l’on a un peu perdu de vue, avec le déferlement des modes rock et techno. Il a fait son choix : son jazz est issu du « revival », celui de ses origines à la Nouvelle-Orléans et à Chicago, celui du blues, de Fats Waller et de Earl Hines, du boogie woogie et du ragtime, animé par une rythmique swing percutante. Julien déroule des notes de façon dynamique et passionnée. Formidable pianiste dans ce registre chaleureux qui invite à la danse (When the saints go marching in) parfois même, mais c’est exceptionnel, à ramasser les… « Feuilles mortes ». Le jeune pianiste chante avec un vrai talent de bluesman. Il joue même de la guitare pour interpréter des mélodies plus actuelles. Bref, une soirée chaleureuse, de celles qu’affectionne Jacques Morgantini, toujours là quand il s’agit de soutenir l’expression du jazz traditionnel.
Jean Michel GUILLOT

Bruneteaud19 (3 sur 1)

groupe

Ecouter le 1er Set

Ecouter le 2ème set