20/05/2022 – Hommage à Jacques Morgantini

Le Jazz HotClub de Pau rend hommage à son fondateur et à celui qui fut son président pendant 75 ans.

Jusqu’à son décès survenu en décembre 2019 à 95 ans, Jacques Morgantini a présidé le HotClub de Pau qu’il avait créé en 1945. Sa vie entière fut consacrée à la promotion de la musique de Jazz qu’il a toujours cherché à faire découvrir et connaitre au plus grand nombre. Il fut un des tout premiers en France à s’intéresser au blues alors que cette musique dans sa forme primitive était inconnue du grand public et négligée par les critiques et professionnels du monde de la musique. Ses héritiers du HotClub de Pau souhaitent lui rendre hommage en organisant un grand concert de blues le 20 mai à 20h en la Maison pour Tous à Gan (Jacques Morgantini vivait à Gan).

Ce concert fera se produire des artistes de premier plan et qui furent tous des proches de Jacques Morgantini.
Ainsi Jean-Pierre Bertrand, maître du piano boogie et une de ses références majeures, assurera la première partie du concert. Influencé par les grands maîtres Jimmy Yancey, Albert Ammons et Menphis Slim, il restitue sans faille la pulsion propre au style boogie. Il se produit régulièrement avec beaucoup de succès aux USA et sur d’importantes scènes à travers le monde. A ce jour il a enregistré sous son nom 14 CD.   
En seconde partie avec Tonky de la Pena, sa guitare efficace et son groupe Tonky Blues Band, nous entrerons dans l’univers du blues tel qu’il nous est venu des grands bluesmen de Chicago. Tonky, influencé par Albert King a fait un détour par le monde du rock et a joué avec Jerry Lee Lewis et a tourné avec Buddy Miles, le grand batteur de Santana et Jimmy Hendrix.
En troisième partie, Gladys Amoros quartet enflammera l’auditoire par sa véhémence habituelle qui sied au registre qui est à l’origine du jazz : le gospel et le blues. Ce groupe connait beaucoup de succès, il « tourne » beaucoup, invité sur les plus grandes scènes européennes.
En invité du Gladys Amoros Quartet, nous aurons l’avantage de profiter du charisme et de l’énergie de Nico Wayne Toussaint, harmoniciste et chanteur de renommée, il se produit régulièrement dans les pays d’Europe, aux USA et en Afrique. Il a enregistré 14 CD sous son nom.
Tous ces artistes ont été honorés par des prix de prestige aux USA dans le domaine du blues.
Un hommage à Jacques Morgantini méritait bien de présenter tous ces talents réunis en un seul plateau le soir du 20 mai à Gan.

Vendredi 20 Mai 2022 à 20h30 à la  MAISON POUR TOUS à GAN
Pour ceux qui voudraient prendre des places avant le concert, vous pouvez envoyer le règlement (20€/personne) au Secrétariat du Hot-Club de Pau, 7 rue Jappeloup 64230. Lescar. et vous trouverez sous enveloppe vos billets à l’entrée, à une caisse attitrée.  Placement libre.
Renseignements: hotclubdepau@gmail.com  Téléphones: 06 21 87 38 99 ou 06 85 81 56 57

07/05/2022 – Guillaume Nouaux trio – TARNOS

Depuis 2018, Guillaume Nouaux a établi son trio régulier autour de Jérôme Gatius (clarinette) et Alain Barrabès (piano). Musiciens talentueux et amis de longue date, c’est toujours avec un plaisir de jouer évident qu’ils interprètent un répertoire ancré dans la tradition du jazz des origines, où se mêlent des airs de ragtime, de blues, et swing et des airs populaires de La Nouvelle-Orléans. Habitué à sillonner l’Europe, le Guillaume Nouaux Trio a su fédérer un large public de connaisseurs et d’amateurs de jazz traditionnel, mais aussi un public simplement heureux de passer un bon moment en compagnie de musiciens généreux et qui aiment partager l’esprit festif de cette musique.

Jérôme Gatius: Clarinette
Alain Barrabès: Piano
Guillaume Nouaux: Batterie

Lieu : Salle Maurice Thorez – Place Albert Castets Tarnos
Renseignements / Réservations :05 59 64 34 45
Tarifs : Entrée générale 12€ / Réduit 9€ / Gratuit -12 ans

10/06/22 – S. Lovato, R. Bouyssiere et JP Molina en Trio

Sébastien LOVATO :
Après des études classiques de piano, c’est au CIM que Sébastien Lovato se perfectionne en jazz et musiques improvisées auprès de musiciens comme Andy Emler, Emmanuel Bex, Jean-Claude Fohrenbach, Georges Arvanitas, Michel Grailler. Rapidement, il commence à jouer dans les clubs parisiens et son éclectisme musical lui fait découvrir l’univers de la chanteuse béninoise Angélique Kidjo, dont il sera le pianiste/clavier pendant deux ans. Il fait partie également du groupe d’acid-jazz « Dis bonjour à la dame » avec lequel il se produira dans de nombreux festivals (Montreux, Hambourg, Nice..), émissions TV/Radio (Canal +, Europe 1, Radio France…). Il donne également plusieurs concerts avec Archie Shepp au « Hot Brass » (Paris).
Repéré par le saxophoniste Yochk’o Seffer, il intègre son quartet avec Didier Levallet et Jean-Pascal Molina : Concerts au New Morning avec Didier Malherbe, Didier Lockwood, enregistrement d’un DVD et de 3 CD, passages à Arte/Mezzo…
Il participe aussi aux projets de la chanteuse Franco-Gabonaise Abyale, dont il est le pianiste et compositeur. Ce groupe se produit dans les clubs parisiens et dans des festivals français et internationaux : Jazzitudes, St-Germain-des-Prés, Bamako, Versailles… Il rejoint plus récemment « Eouzgang », la formation Jazz/Fusion du batteur Yves Eouzan (album en préparation pour 2022).
Compositeur et leader de projets, il travaille depuis une dizaine d’années à son projet « Music Boox », qui se décline en trio, quartet, ou quintet. Ce sont des compositions originales dont l’inspiration prend racine dans des œuvres littéraires. Un premier opus voit le jour en 2010 chez ACEL/UVM avec Marc Buronfosse, Alexandra Grimal et Karl Jannuska. Puis ce sera un deuxième album en 2015 avec Sébastien Texier en soliste. Le dernier de la trilogie, « for Virginia », est sorti en février 2020 (avec Luc Isenmann, Yves Torchinsky, Brunehilde Yvrande, Antoine Berjeaut et Manu Codjia).

Rémi BOUYSSIERE:
Originaire de l’agglomération toulousaine, durant son enfance il apprend le piano puis la guitare dans l’école de musique de sa commune. Cette activité restant en dilettante, il ne se mit sérieusement à la musique qu’après avoir monté une formation amateur au lycée, où le partage de la musique en groupe fut une profonde révélation. C’est après son baccalauréat et quelques années d’études scientifiques que l’envie de changer d’orientation professionnelle et de faire de la musique son métier a vu le jour.
Il rentre donc à l’université de lettres de Toulouse pour étudier le jazz et en ressort titulaire d’une licence de musicologie en juin 2008. C’est durant cette formation qu’il se met à étudier la contrebasse. Parallèlement, il intègre le conservatoire régional de Toulouse, dont il sort en juin 2011, titulaire d’un DEM jazz. Après s’être enrichi de cultures musicales diverses dans différents projets musicaux (jazz, swing, chanson, musique africaine etc …) dans sa ville natale, il s’installe à Paris fin 2012 où le jazz devient sa principale activité musicale. Il y rencontre de nombreux musiciens où il crée et intègre de nouveaux projets. Parmi eux, on peut noter sa participation au trio de Laurent Coulondre entre 2014 et 2016, période à laquelle le groupe enregistre l’album « Schizophrenia » et devient lauréat du prestigieux tremplin de Jazz à la défense. Il joue également depuis 2019 dans le quintet de Léon Phal avec lequel il remporte coup sur coup les tremplins de Nancy jazz pulsations et Jazz à Vienne, et enregistre 2 albums. Ces 2 projets lui ont permis de fouler les scènes des plus prestigieux festivals de jazz français et internationaux (Paris jazz festival, Jazz à Vienne, Jazz in Marciac, Nancy jazz pulsation, London jazz festival, Tokyo jazz festival…) et de se forger une réputation de musicien talentueux. En constante recherche d’approfondissement musical, il reprend parallèlement des études au CRR 93 en contrebasse classique et obtient son DEM en 2020. La transmission des connaissances étant aussi importante pour lui, il se forme à l’enseignement et obtient un DE de professeur de Jazz au pôle sup’93 en 2020.
Fin 2020, Il se réinstalle dans le sud-ouest de la France. Il est depuis en poste comme professeur de contrebasse et de basse jazz aux conservatoires de Bordeaux et d’Agen en trouvant un équilibre entre sa vie de famille, de musicien de scène et d’enseignant.

Jean-Pascal MOLINA :
Présent sur la scène Jazz parisienne depuis plus de 20 ans, Jean-Pascal Molina ne cesse de multiplier les expériences et les influences. Son jeu de batterie moderne, souple et solide est en perpétuelle recherche de continuité entre l’histoire et les traditions et développe un large spectre d’improvisation.
Cette approche musicale lui a permis d’accompagner, enregistrer ou collaborer avec de nombreux artistes de la scène actuelle : Naïssam Jalal, Bojan Z, Antoine Berjeaut, Macha Gharibian, Julien Lourau, Sébastien Texier, Glenn Ferris… pour n’en citer que quelques-uns. Il évolue également dans des contextes plus « FREE » avec notamment Yochk’o Seffer (3 albums), Bobby Few, John Tchicaï, Didier Levallet, Didier Malherbe…

A propos du Trio :
Sébastien Lovato et Jean-Pascal Molina, amis et complices de longue date, musiciens appréciés par de nombreux artistes (Glenn Ferris, Yochk’o Seffer, Manu Codjia, Stéphane Guillaume, Sébastien Texier, Naïssam Jalal…) ont souvent caressé l’idée de développer un projet en trio afin d’exprimer en toute liberté leur créativité et leur énergie.
C’est avec le contrebassiste Rémi Bouyssière, rencontré au cours d’une tournée, que ce projet va finalement se concrétiser.
Ces trois sidemen aguerris se penchent sur l’art du trio avec délectation, nourris de leurs nombreuses expériences scéniques et discographiques.Leur inspiration sans vraie limite, profondément puisée dans l’histoire du Jazz, fait résonner avec modernité une grande variété de styles et d’influences.

Un album est en préparation pour 2023.

Extrait du Trio au SUNSIDE à Paris

23/04/2022 Jean-Luc Fabre quartet aux Rencontres PAU JAZZ

Jean-Luc Fabre, bassiste et contrebassiste, a une palette assez large, comme on a pu le constater au cours des précédentes éditions de festivals off. Le projet qu’il présente ce soir, avec un répertoire constitué uniquement de compositions, explore la plus « Jazz » de ses facettes, l’une des plus personnelles.

Originaire du Lot-et-Garonne où il est reparti, Jean Luc Fabre revient toujours en Béarn, où sont nés et ont grandi ses enfants, avec le plus grand plaisir.

Cette fois ci il revient avec un répertoire constitué uniquement de ses compositions et nous présente les musiciens de son quartet qui sont :

Serge Moulinier, pianiste de la région bordelaise surtout connu comme musicien de jazz, qui a réalisé et produit plusieurs Album sous son nom. Le tout dernier « Quintessence », avec son quintet est produit fin 2017.


Pascal SÉGALA ce soir à la guitare, venant de la côte Basque, un musicien/enseignant qui partage ses activités entre la guitare et la batterie sur scène, et les cours de Jazz et Musiques Actuelles. Il est le coauteur d’une biographie de Pat Metheny validée et approuvée par le maître.

Gaétan Diaz à la batterie, très actif sur la scène Jazz et latine bordelaise, le plus jeune musicien de la formation avec néanmoins une solide expérience acquise en jouant avec des musiciens de stature nationale (dont entre autres un régional, André Minvielle).


L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est resa1.png.

29/01/2022 – Eric PLANDE, Bruno ANGELINI

Eric PLANDE (Saxophone)
Bruno ANGELINI (Piano)

A 21 heures en concert privé au siège de l’association PAU JAZZ, 6 chemin du Broc, 64160 MORLAAS

Eric PLANDE et Bruno ANGELINI se sont rencontrés en 1990 au CIM (école de jazz) à Paris. Ils jouent chacun de leur coté leurs propres projets mais également ensemble dans les clubs parisiens en duo, trio ou quartet avec entre autre John Betsch et Jean Jacques Avenel, la dernière rythmique du légendaire Steve Lacy.
Au fil du temps ils affinent leurs styles dans la même direction entre jazz modern et musique contemporaine (Eric joue avec Joachim Kühn, Barre Phillips, Bob Degen, Jean Paul Celea… Bruno avec Marc Ducret, Régis Hubis, Joe Fonda, Kenny Wheeler).
Dix ans après leur dernier concert Eric propose à Bruno un projet en duo sous forme de Résidence avec en option deux jours de studio et un concert à l’auditorium La Batterie à Paris-Guyancourt.
Le meilleur est à venir.

Ils revisitent ce soir des Standarts de Jazz de John Coltrane, Thelonius Monk, Miles Davis, Paul Motian, Carla Bley, Charlie Haden ou Joachim Kühn,mais également quelques morceaux de leur Album BLACK MOON sorti chez Cristal Records/Sony..
https://youtu.be/hLi_cICqEAY
https://youtu.be/36E4V9aACMQ

A voir et écouter également à propos de la sortie du dernier album :
 “Beyond the Dreams
https://www.francemusique.fr/jazz/jazz-bonus-eric-plande-beyond-dream

26, 27, 28 Aout 2022 – Stage de Jazz a Tarnos

Du vendredi 26 au dimanche 29 Août 2022
Stage de JAZZ à Tarnos

Ecole de musique de Tarnos
TARNOS – 40220 Place Albert Castets

Pour la 5ème année, Pau Jazz en association avec l’école de musique de Tarnos
organise un stage de jazz ouvert à tous les musiciens ( Claviers, Batterie, guitare, saxophone, clarinette, trompette, trombone, Contrebasse, Basse, flûte etc.. et tous autres instruments y compris le chant cette nouvelle année) quelque soit le niveau, du simple débutant au plus confirmé.

Stage axé sur la pratique de l’instrument, le swing, le rythme, l’improvisation et la pratique en groupe. Pratique individuelle de l’instrument mais aussi mise formation (trios, quartets etc..).

6 voire 7 professeurs:
Philippe DUCHEMIN (Pianiste)
David SALESSE (contrebassiste)
Antoine GASTINEL (batteur)
Pierre Louis CAS  (Saxophoniste)
Pascal SEGALA (Guitariste)
Marina PACOWSKI (Chant)
– D’autres intervenants participeront ponctuellement au stage (dont Arnaud labastie, directeur de l’école de musique de Tarnos).

emploi2

 Inscriptions ouvertes

Tarif : 250 Euros / stagiaire
– Prix comprenant la prise en charge des 3 jours ainsi que le repas de midi. Le logement et le repas du soir ne sont pas compris.
Inscription et règlement via formulaire ci dessous. (cliquer)

ATTENTION ! Le nombre d’inscrits sera surement limité afin d’assurer un enseignement de qualité. Seront prioritaires les stagiaires ayant réglé au moment de l’inscription, et naturellement priorité aux premiers inscrits.
inscrireContacts :
– PAU JAZZ : contact@paujazz.fr
– Arnaud LABASTIE : 06 12 48 36 94

2017-03-24_113632Arnaud LABASTIE

Après une solide formation classique, il découvre le jazz et s’y plonge. L’immersion est totale ! Pianiste et organiste, sa belle technique s’allie à un formidable sens du swing et à une rare capacité de construction de l’improvisation qui va crescendo et fascine. Ses sources : Oscar Peterson, Monty Alexander pour le piano, Wild Bill Davis et Jimmy McGriff pour l’orgue. Pédagogue, il est directeur de l’Ecole Municipale de Musique de Tarnos.


duchemin2Philippe DUCHEMIN

Philippe Duchemin, d’Oscar Peterson à Bach, en passant par Erroll Garner, c’est l’itinéraire de l’un de nos meilleurs pianistes nationaux.
Doué d’un swing exceptionnel, d’une musicalité sans cesse renouvelée, sa virtuosité constitue un must. Son passé musical est éloquent : 10 albums sous son nom et une quarantaine avec d’autres formations. Il s’est aussi produit avec Lionel Hampton, Kenny Clarke, Ray Brown…
Aujourd’hui avec son trio ou formules diverses, il parcourt le monde de concert en concert et souvent en profite pour rendre hommage à son maître, Oscar Peterson.
Philippe Duchemin est, non seulement un grand pianiste, mais aussi un excellent chef d’orchestre !
Il a remporté avec son trio le 1er prix au concours international de Montauban édition 2011, présidé par Monty Alexander.


bio_david_salesse1David SALESSE

Présent sur la scène Jazz française depuis 1994, David Salesse s’est formé aux cotés des grands maitres du jazz lors de nombreux stages (Lee Konitz, Bergonzi, Marc Johnson, Kenny Werner…) et a peaufiné sa technique instrumentale auprès de Gildas Boclé et Pierre Boussaguet.
Inspiré par les contrebassistes qui ont marqués l’histoire du Jazz (Ray Brown, Paul Chambers, Sam Jones…), David Salesse s’évertue à développer une ligne de basse solide, d’une grande clarté harmonique et rythmique.
Aujourd’hui, il continue à s’investir dans le groupe de Ronald Baker tout en participant à des projets rendant hommage aux « légendes du Jazz » (hommage à Louis Armstrong, Gene Harris et Basie avec Jean Pierre Derouard, Oscar Peterson avec Philippe Duchemin, Dinah Washington avec China Moses et Raphael Lemonnier).

gastinelAntoine GASTINEL

Professeur de percussions au conservatoire à rayonnement régional Maurice Ravel de Bayonne-Côte Basque, il est le batteur incontournable du Sud de l’Aquitaine. Il sait mettre son impressionnante technique au service du swing dans l’accompagnement comme dans les solos. Son jeu reste toujours empreint de sa large culture de l’histoire du jazz et d’une profonde admiration des Maîtres : Jo Jones, Sidney Catlett, Sonny Payne, Buddy Rich, Art Blakey, Anthony Williams…


pilouPierre Louis CAS

Etudie la clarinette au conservatoire de Dijon, découvre Edmond Hall et Barney Bigard après avoir sévi dans diverses formations bourguignonnes. Il mène parallelement des études de maths, étudie le saxophone en écoutant les  » TEXANS  » (Arnett Cobb, Buddy Tate…)
En 1979 il abandonne les maths et se lance dans l’aventure jazzistique…
Petit passage dans la variété avec Duteil, Ricet Barrier, Georges Chelon et dans la musique africaine avec Ray Léma.
Depuis 20 ans Pierre-Louis travaille avec le  » PARIS SWING ORCHESTRA », célèbre big band hexagonal.
Il est aussi le saxophoniste clarinettiste flutiste de PINK TURTLE, enregistre plusieurs   albums avec : Soul Full Jazz Quartet, Swiss French Connection, Rhoda Scott et La Velle, Paris Swing Orchestra, Pink Turtle, Mega Swing…
Titulaire aujourd’hui de :
PARIS SWING ORCHESTRA
TENOR BATTLE
MEGA SWING’
SOUL SERENADE
Enseigne également le saxophone la clarinette et la flute à l’Ecole de Musique de Courtenay (45)

Pascal SEGALA

est né en 1973 à Bordeaux où il fait ses études à l’Université Michel de
Montaigne. Titulaire d’un C.A.P.E.S d’anglais, il a enseigné en collèges et lycées tout en menant en parallèle de nombreuses activités de musicien semi-professionnel. D’abord batteur-percussionniste puis guitariste classique, il se consacre à la guitare jazz en autodidacte passionné. De concerts en festivals en passant par des masterclasses, des rencontres déterminantes viennent jalonner son parcours : Oscar Peterson, Lorne Lofsky, Joe Diorio, Pat Metheny, Larry Grenadier…Installé depuis plusieurs années sur la côte basque, il s’est lié d’une amitié d’abord guitaristique puis humaine avec les deux enfants du pays, devenus incontournables sur les scènes internationales : Jean-Marie Ecay et Sylvain Luc.
Entre 2008 et 2015, par l’intermédiaire de son ami le musicologue Ludovic Florin, il devient un collaborateur régulier de la revue Jazz Magazine/Jazzman. Chroniqueur de CD, il est surtout sollicité pour son expérience de musicien et son bilinguisme français-anglais, bien commode pour réaliser des interviews de qualité avec des musiciens anglophones. Spécialisé « guitaristes », il a ainsi pu interviewer Jim Hall, Pat Metheny, Lionel Louéké, Julian Lage, Ulf Wakenius, Nelson Veras, mais aussi le pianiste Roger Kellaway, les saxophonistes Joe Lovano et Rudresh Mahanthappa, le contrebassite John Patitucci ainsi que les batteurs Joe LaBarbera et Brian Blade. Il est l’un des coauteurs d’une biographie de Pat Metheny parue en 2017 aux éditions du Layeur.
Il est professeur de guitare moderne en Musiques Actuelles à l’Atabal de Biarritz, a donné des cours d’improvisation jazz et dirigé des ateliers et un Big Band au conservatoire de Dax. Pascal Ségala partage actuellement sa carrière entre l’enseignement et la scène, en tant que guitariste, batteur et également bassiste.

Marina PACOWSKI

est née à Biarritz en France. Elle est pianiste concertiste, titulaire de nombreux prix musicaux, et mène une double carrière de chanteuse de jazz, pour laquelle elle a reçu aux États-Unis/ Los Angeles, un Jazz Excellence Award en 2021 ( JEXA awards 2021).
Marina Pacowski mène une carrière internationale. En tant que pianiste, elle s’est produite en France, Italie, Espagne, Allemagne, Pays-Bas, Belgique, Mexique, ainsi qu’aux États-Unis.
Amoureuse de la musique de chambre et accompagnatrice recherchée, elle a été récompensée « Best Music Collaborative » par l’ISB, International Society of Bassists aux USA aux côtés d’une légende vivante de l’ère be-bop, la chanteuse Sheila Jordan en 2017.
Marina Pacowski se produit régulièrement dans des festivals, participe à des jurys, et enseigne des master classes de piano ou d’improvisation au chant.
Des compositeurs écrivent pour elle, Peio Çabalette, Bernard Salles, ainsi que le compositeur américain Frank Proto; sous la direction artistique de ce dernier, elle vient d’enregistrer un CD aux États Unis, avec l’Orchestre Symphonique de Cincinnati, disponible sous le label Red Mark et sur les plateformes digitales.
Marina Pacowski est une enseignante passionnée, professeur depuis plus de 20 ans au conservatoire de musique « Maurice Ravel » à Bayonne France. Nombreux parmi ses élèves sont désormais des musiciens professionnels à la carrière accomplie.
Installée depuis 5 ans aux USA à Los Angeles, elle y enseigne, joue dans de nombreux contextes et participe à des broadcasts.
Elle a été nommée Musicienne En Résidence à la Philosophical Research Society de Los Angeles, où elle a créé une série de concerts-lecture éclectiques: « Spirit and Music ».
En tant que chanteuse de jazz, Marina Pacowski s’illustre dans l’improvisation et le scat, qu’elle pratique depuis son adolescence. Elle s’est produite dans les principales salles de concerts à Los Angeles, et des lieux de légende tels que: « The Jazz Bakery », « The Lighthouse Cafe » (La-La-Land) ou Catalina Jazz Club, où elle a participé à l’hommage au guitariste Kenny Burrell en tant que chanteuse invitée, aux côtés d’artistes comme la chanteuse Tierney Sutton.
Marina Pacowski prépare actuellement un CD en tant que chanteuse accompagnée de légendes du jazz tel le batteur Roy McCurdy.

Admin