04/11/2016 – Thomas SCHIRMANN à J.I.F.

Et oui, JIF (Jazz In Fournil) l’association pro Jazz présidée par l’inénarrable Maurice LAMOURE accueillait dans ses locaux c’est à dire le fournil familial de l’ancien boulanger de Pontacq, le pianiste Thomas SCHIRMANN en trio avec:
Thomas SCHIRMANN (Piano)
Denis THIERION (Contrebasse)
Pierre THURIES (Batterie)

Thomas SCHIRMANN

schirman

« Ne dites pas à ma mère que je suis pianiste de jazz, elle me croit ingénieur dans le spatial ». Quand il n’envoie pas divers objets dans le cosmos, Thomas Schirmann est pianiste. Après avoir étudié le piano classique à Boulogne-Billancourt, sa ville natale, il découvre le jazz en écoutant Monty Alexander. Il se consacre dès lors à cette musique, qu’il apprend en autodidacte. C’est à son arrivée à Toulouse qu’il commence à jouer en public, à la Table des Trois Banquets, où il fait du piano bar. Il découvre ensuite la pratique de groupe à Marciac à l’occasion d’un stage pendant le festival, où il rencontre de nombreux musiciens dont Oscar Peterson et Ahmad Jamal. Il s’inscrit ensuite aux ateliers de Richard Calleja, à Toulouse, dont il est un des fidèles. Depuis 2002, il accompagne les cours de jazz vocal du festival de Marciac, où il a travaillé avec Sara Lazarus, Silvia Droste et Claudia Solal. Après avoir participé à différents groupes toulousains, il monte son trio avec le contrebassiste Denis Thiérion et le batteur Jean-Pierre Albert pour faire vivre la musique de ses pianistes préférés, Oscar Peterson, Michel Petrucciani, mais aussi Kenny Barron, Jacky Terrasson ou Randy Weston. Au fil de leurs compositions connues ou méconnues, ils explorent ensembles un univers fait de swing, de mélodie et d’émotion. »

J.I.F.  JAZZ IN FOURNIL

shirman2

Le trio n’a certes pas déçu à JIF pour le plus grand bonheur d’un public venu nombreux.
Thomas Schirmann remarquable au piano, soutenu par Denis Thiérion à la contrebasse au rythme carré et magnifiquement « balancé » et un Pierre Thuries à la batterie, tout en finesse et à la technique irréprochable.

Que les membres de PAU JAZZ se rassurent, nous avons pris date pour écouter le trio prochainement dans les locaux de PAU JAZZ.


29/10/2016 – JP BERTRAND à PAU JAZZ

Le samedi 29/10/16 les membres de PAU JAZZ ont eu le privilège d’accueillir et écouter Jean Pierre Bertrand à l’occasion d’un concert privé dans les locaux de Pau Jazz.bertrand1

Formidable démonstration de blues et de boogie woogie sur un puissant piano 1/4 de queue pour le plus grand plaisir des membres de Pau Jazz à l’écoute.

Le couple VIP de la soirée, tiré au sort, a pu bénéficier d’une coupe de champagne en compagnie du pianiste JP Bertrand et de l’incontournable Jacques Morgantini.

bertrand2

Le 3ème set a permis aux musiciens amateurs de l’assistance de s’exprimer à volonté en utilisant guitares, piano, batterie et contrebasse à disposition sur place.

Un extrait de la Jam à la fin du concert:
(Couper le son du site en cliquant sur le bouton « pause » en haut de la page pour ne pas interférer)


20/10/2016 – SAMSON SCHMITT – Showcase – PAU

jeudi 20 octobre – à 21 h

CONCERT

SAMSON SCHMITT

(Jazz manouche / Swing de l’Est) lorraine – 15 / 10* €

ATTENTION ÉVÉNEMENT A NE PAS RATER !!!!

Pas facile de se faire un prénom quand on s’appelle Schmitt et qu’on est le fils de Dorado. Pari pourtant réussi brillamment par le jeuneSamson, en deux disques et de nombreux concerts.

Avec un talent qui ne s’est pas démenti au fil des ans, le guitariste de Lorraine s’est révélé être non seulement un excellent représentant du « style de l’est » (écoutez sa Première valse…) et un redoutable bretteur de la six-cordes, mais aussi un excellent compositeur de petites merveilles du style…

www.djangostation.com
*(étudiants, demandeurs d’emploi sur présentation de justificatif)

06/10/2016 – Nicolas Gardel à PAU

nicgard

Excellente prestation du trompettiste Nicolas Gardel au sein du trio Panassian le 06/10/2016 à la salle De Lacaze à BILLERE.
Nicolas Gardel : trompette.
Rémi Panossian : piano.
Fred Petitprez : batterie.
Maxime Delporte : contrebasse.
Concert organisé et présené par l’association TONNERRE DE JAZZ qui démarre  cette nouvelle saison en mettant la barre assez haute.

Un extrait de concert où ils interprètent Bye Bye Blackbird


24/08/2016 – Eric Braccini trio au château d’Orion

C’est au Château d’Orion dans un cadre magnifique que nous avons pu écouter une nouvelle fois le trio d’Eric Braccini.
Privé de son batteur fétiche Guillaume Lacrampe le vide était rapidement comblé par un nouveau venu,  au vibraphone , Matthieu Daubos.
Le trio s’est produit sur deux parties, interprétant plusieurs standards de jazz avec le tempérament qu’on  connait d’Eric Braccini au piano  et la complicité de l’excellent contrebassiste Oliver Potratz. Matthieu Daubos au vibraphone (instrument peu habituel dans les trios) venant complèter merveilleusement le jeu des deux complices.
A écouter


Simon BOLZINGER Trio

bolzinger

Rares étaient les privilégiés qui ont pu assister ce vendredi 15 avril à la prestation de ce trio magique.

 JIF

Vous ne connaissez pas ? Jazz In Fournil, association pour le Jazz rondement menée par l’étonnant Maurice, le boulanger de Pontacq retraité depuis un certain temps. Maurice organise 2 fois par an dans le cadre de son ancien fournil resté en l’état un concert de jazz réservé aux membres de l’association.

Vendredi, c’était le Trio de Simon BOLZINGER avec
Simon BOLZINGER (Piano)
Willy QUIKO (Contrebasse)
Lucas SCALAMBRINO (Batterie)

Ce trio marseillais nous a fait voyager dans toute l’Amérique du Sud au cours de 2 sets jouant de la musique latine de tous rythmes mais attention, arrangée couleur jazz par Simon Bolzinger. Remarquable travail de l’arrangeur mais également remarquable interprétation des trois musiciens parfaitement en symbiose et d’un niveau technique musical on peut le dire, élevé.

Un grand merci à ce trio qui nous a vraiment régalé, et si  vous les voyez à l’affiche par là, allez les voir, SANS HESITATION


16/04/2016 – 70ème anniversaire du Hot Club de Pau

 

hotclub01Nul n’aura été étonné d’assister le 16/04/2016 à un concert de BLUES pour le 70ème anniversaire du Hot Club de Pau. Car pour Jacques Morgantini, chacun sait que le jazz c’est le blues et on ne discute pas.

hotclub02Succès incontestable pour cette manifestation à la Maison pour tous de Gan. Surement 250 personnes environ, c’est énorme pour un concert de jazz.
Bien animé par l’organisateur Jacques Morgantini, qui du haut de ses 92 ans continue à promouvoir cette musique de la même façon qu’il y a plus de 50 ans où il faisait venir à Pau et chez lui à Gan les plus grands des Etats Unis. Alors merci Jacques pour tout ce que tu as fait et continue à faire et vu le dynamisme du bonhomme aussi vert qu’à 20 ans nous sommes surs que ça va durer encore.

Donc concert exclusivement de Blues où se sont succèdes plusieurs groupes palois et régionaux de qualité, pour le plus grand bonheur d’un public de tous ages que l’on surprenait assez souvent il faut le dire claquer des doigts et frapper dans les mains.

On aura pu écouter tour à tour,
Le NEW-ORLEANS JAZZ BAND
SOUTH 61
HOWLING
BLUES BAND 
MG and the TWO As
Pour teminer avec le clou du spectacle, 
TONKY BLUES BAND !   Venu spécialement de Madrid avec tous ses musiciens pour faire honneur à son ami Jacques.

_hotclub16Merci d’avoir invité tous ces excellents musiciens locaux car ils méritent incontestablement d’être connus et reconnus.

VIVE LE BLUES !!  euh non, VIVE LE JAZZ.