22/06/2018 – Michel Bonnet et le Swingin’ Bayonne – BIDART

Après Jérôme Gatius, Pauline Atlan et Tina May, et Pilou Cas, nous aurons le plaisir d’accueillir le trompettiste Michel Bonnet au Soleil des Antilles de Bidart le 22 juin pour le dernier concert du semestre.
bonnet

Prix Sidney Bechet de l’académie du jazz en 1995, Michel Bonnet découvre le jazz en 1974 au contact des Haricots Rouges.
En 1979 il fonde son premier orchestre : les « Tom-Cats », sextet qui s’est produit notamment à Antibes-Juan les Pins et à la Grande Parade du Jazz de Nice.
Parallèlement, il joue avec Gilbert Leroux, Raymond Fonsèque, les Globe Trotters.
Il a fait partie du big band de Claude Bolling avec lequel il a enregistré plusieurs disques.
Il a joué avec Claude Luter, Bob Wilber, Al casey (guitariste de Fats Waller).
Il a sillonné le monde pendant près de 20 ans au sein des Gigolos dans un spectacle hommage à Louis Prima, puis de « l’aventure » Pink Turtle aux côtés de Claude Braud, Christophe Davot, Patrick Bacqueville et Pilou Cas que le Swingin’ Bayonne a accueillis tour à tour au Soleil des Antilles.
Actuellement il est à la tête de « Mem’Ory » sextet de jazz New Orleans consacré à la musique de Kid Ory, et participe à Soul Serenade, au Marc Laferrière Quintet, au big band Paris Swing Orchestra, aux Rois du Foxtrot, et à Prima for ever qui s’est produit cette année lors du festival Jazz en mars à Tarnos.

https://www.facebook.com/profile.php?id=100011448074179


29/05/2018 – Naissance du Jazz à la Nouvelle Orleans

Mardi 29 mai à 15 heures
Médiathèque André Labarrère

Organisé par l’Institut Culturel Interâges

La naissance du jazz à La Nouvelle Orléans

Vidéo conférence de 90 minutes avec photos, vidéos et enregistrements audio.
Par
ardonceauPierre-Henri Ardonceau,
Membre de l’Académie du Jazz et de la rédaction de Jazz Magazine

Au début du XXème siècle à La Nouvelle Orléans, port cosmopolite, la vie musicale est riche et variée : fanfares, blues, rag-time, musique classique, chansons populaires.

De cet incroyable « melting pot » va naître le jazz…

Louis Armstrong, considéré comme le « père du jazz », est un enfant emblématique de la Nouvelle Orléans, où il a débuté en jouant avec des fanfares, dans des cabarets ou sur des bateaux du Mississippi.

Entrée libre dans la limite des places disponibles


29/05/2018 – Naissance du Jazz à la Nouvelle Orleans

Mardi 29 mai à 15 heures
Médiathèque André Labarrère

Organisé par l’Institut Culturel Interâges

La naissance du jazz à La Nouvelle Orléans

Vidéo conférence de 90 minutes avec photos, vidéos et enregistrements audio.
Par
ardonceauPierre-Henri Ardonceau,
Membre de l’Académie du Jazz et de la rédaction de Jazz Magazine

Au début du XXème siècle à La Nouvelle Orléans, port cosmopolite, la vie musicale est riche et variée : fanfares, blues, rag-time, musique classique, chansons populaires.

De cet incroyable « melting pot » va naître le jazz…

Louis Armstrong, considéré comme le « père du jazz », est un enfant emblématique de la Nouvelle Orléans, où il a débuté en jouant avec des fanfares, dans des cabarets ou sur des bateaux du Mississippi.

Entrée libre dans la limite des places disponibles