07/11/2015 – Jean-Paul AMOUROUX et Jean-Pierre BERTRAND – GAN

GAN – Samedi 7 Novembre à 20h30

amou_bertLe Hot Club de Pau et la Ville de Gan, avec les Associations Amies,  présenteront le Samedi 7 Novembre à 20h30 dans la « MAISON POUR TOUS » de Gan, un concert EXCEPTIONNEL avec le duo de deux pianistes de renommée Internationale : Jean-Paul AMOUROUX et Jean-Pierre BERTRAND, et ce, sur deux pianos de grande qualité !

Entrée : 15€

22/11/2014 – Dany Doriz Quartet à Capbreton

Bonjour à tous ,

doriz_0
Dany Doriz Quartet
Dany Doris (Vibraphone)
Philippe Duchemin (Piano)
Patricia Lebeugle (Contrebasse)
Didier Dorise (Batterie.
Record d’affluence , salle remplie à son maximum et files d’attente pour le buffet , mais écoulement fluide et dans la bonne humeur . Repas de 20 à 21 h 30 , heure à laquelle le concert a démarré , après une présentation sympathique et souriante de Bernard . Musiciens en forme , répertoire très swinguant , quartet bien rôdé et excellent niveau de chaque musicien ont donné un concert généreux , déroulé en un seul set , sous les applaudissements fournis d’un public enthousiaste .
Les mains tapaient le rythme à l’unisson et , sous les tables , des centaines de pieds tapaient la mesure , accompagnant ainsi les standards de Lionel Hampton , autres pièces bien choisies , ou composition de Philippe Duchemin , enveloppés d’arrangements , quelquefois difficiles à imaginer , mais … si faciles  et gouleyants à écouter .
 Les tempi dansants étaient de la fête , menés par la fougue communicative et toute de sensibilité de Patricia à la contrebasse , le drive habile et précis de Didier , jouant sur ma batterie et , les cymbales de ….Kenny Clarke , la maitrise créatrice et chaleureuse de Philippe Duchemin sur un piano de rêve , tel une Rolls musicale , suggéré par André Dussau , qui connait bien ses virtuoses . Et puis le vibraphone , celui même de Lionel Hampton offert à Dany Doriz il y a quelques 35 ans , après l’avoir invité chez lui , à Chicago . Et il sait s’en servir le bougre ,  percutant toutes ses lames , sous ses mailloches , toutes de rythme , de savantes mélodies et de douces harmonies , menant ses vibrations jusqu’au fond de nos âmes . Sérénité enveloppante et pulsions chaudes et folles ont alterné sous la virtuosité bien liée de ces quatre complices , pendant ce long set ….. pourtant si court , si l’on en juge la force et l’insistance des rappels , dont le dernier , fort sympathique , avec la participation de musiciens locaux que Dany a , très amicalement , invité à venir jouer sur scène avec lui ( Arnaud et Manou ) .
Personnellement , je n’ai vu qu’un public heureux et très  satisfait de ce concert , content du repas , et de l’organisation , surtout avec un auditoire inhabituel par sa densité , totalisant  un chiffre record , jamais atteint auparavant .

Michel et son équipe ont fait face et le team des bénévoles a fait un travail remarquable de disponibilité , de coordination , d’imagination  et de mise en place de la salle ,pour caser confortablement tout ce beau monde , celà faisait plaisir à voir .

Un petit regret toutefois , pour B et B , tellement investis dans leurs missions , qu’ils n’ont pu voir que partiellement ce magnifique concert . Mais c’était pour la bonne cause puisque , en une seule soirée , B a battu tous les records d’adhésions , et Jazz Partner’s son record de recettes , grâce au dévouement de tous et à l’implication active et efficace de chacun .
Dernières nouvelles : les artistes sont tous bien rentrés et remercient tout le monde pour la parfaite organisation , l’ambiance conviviale et l’accueil chaleureux qui leur a été réservé …… , et même , pour certains , pour leur petite cure …. “d’air des montagnes” , du côté de Dancharria …..
Manu martinez

13/11/2014 – Carte blanche à R. KADDOUCH

 

kad00Excellente soirée dans ce magnifique lieu que  “Le théâtre des Nouveautés à Tarbes”.
Nous avons pu écouter du jazz bien imprégné de la personnalité de Robert Kaddouch où nous pouvions retrouver du Gershwin, du Debussy, du Bartók mais surtout du Kaddouch

Bravo à Robert Kaddouch pour sa créativité et son immense technique au piano, mais un grand bravo également aux deux contrebassistes, Laurent Chavoit et Nino Ferrer qui ont dû rudement travailler pour accompagner de façon magistrale le pianiste hors pair.
Enfin félicitations aussi à André Minvielle au chant qui sur un fond nostalgique de Claude Nougaro a remarquablement chanté comptines et autres chansons, à la sauce Kaddouch.

kad04
kad05kad02