03/03/2018 – Blues et Boogie avec Jean Paul AMOUROUX

Ça va SWINGUER

Samedi 03/03/2018 21heures
AUX RENCONTRES PAU JAZZ
6 chemin du Broc à MORLLAS
Pour les membres de l’association, CONCERT PRIVE

morgantini02Présenté ce soir par Jacques MORGANTINI qui sera parmi nous.
Mais qui est ce Jacques Morgantini?

Claude BRAUD
clbraud

 

JEAN-PAUL AMOUROUX

amouroux02

Pianiste français, spécialiste du blues et du boogie woogie, compositeur, chef d’orchestre, directeur artistique.
À l’âge de sept ans, débute à Aurillac le piano classique et arrive en tête du Concours National du Royaume de la Musique à dix ans (sur sept mille enfants).
A quatorze ans, découvre le boogie woogie avec le Death Ray Boogie de Pete Johnson.
Devient professionnel en 1973 et enchaîne les albums avec les pionniers de la spécialité.
Entre 1976 et 1989, enregistre dix disques avec des Noirs américains :
1976 : Avec Milt Buckner (orgue) et Sam Woodyard, batteur de Duke Ellington.
1979 : Avec Michael Silva, batteur de Sammy Davis Junior.
1979 : A deux pianos avec Willie Mabon Vol. 1.
1979 : A deux pianos avec Willie Mabon Vol. 2.
1981 : A deux pianos avec Memphis Slim Vol. 1 (Studio).
1984 : A deux pianos avec Memphis Slim Vol. 2 (Club).
1985 : A deux pianos avec Memphis Slim Vol. 3 (Concert).
1986 : A deux pianos avec Sammy Price.
1986 : A deux pianos avec Jay McShann et la rythmique de Count Basie.
1989 : A trois pianos avec Sammy Price et Jay McShann.
Réalise six premières dans l’histoire du jazz :
Enregistre un disque de boogie woogie aux grandes orgues, en église et cathédrale (1995).
Crée à La Roquebrou (Cantal) le plus grand festival de boogie woogie du monde avec soixante-dix musiciens (1999 à nos jours).
Enregistre à deux pianos deux styles jamais réunis simultanément en disque : le piano stride par Pierre Calligaris et le piano boogie par lui-même (2010).
Crée le premier grand orchestre spécialisé dans le boogie woogie : le « Jean-Paul Amouroux Boogie Big Band ». Un disque (2012).
Enregistre du boogie woogie – le plus africain des styles de jazz – avec des musiciens du Burkina Faso à Ouagadougou. La rencontre de ces deux styles cousins germains n’avait jamais été réalisée (2014).
Organise à La Roquebrou un concert à deux big bands jouant simultanément le boogie woogie, réunissant son propre orchestre et celui de Michel Pastre (2014).
1983 à 1985 : Anime soixante émissions d’une heure sur Radio Soleil, y programmant sept cent boogie woogie.
1985 à 1986 : À la suite de ces émissions, rédige pour la revue de blues Soul Bag l’histoire de cette musique.
1986 : Présente sur plusieurs mois à La Table d’Harmonie « Boogierama », avec films rares sur le boogie woogie et diapositives commentées.
1989 : Grand Prix du Hot Club de France pour son disque Orchestral Boogie Vol. 1.
1991 : Prix de l’Académie du Jazz pour ses trois premiers disques chez Jazztrade.
1991 à 1993 : Dirige la collection « Boogie Woogie Story » pour le label Milan Jazz.
1993 : Disque à deux pianos avec Jean-Pierre Bertrand.
1994 : Enregistre au clavecin, célesta, orgue Hammond B3.
1995 à 1997 : Réalise, en collaboration avec Jean-Michel Proust, plusieurs séries d’émissions de radio sur France Inter et sur TSF, retraçant l’histoire du boogie woogie.
2000 à 2009 : Collabora à la revue Jazz Classique.
2012 : Edition de sa discographie complète, par le hollandais Gerard Bielderman.Se produit dans toutes les formations, du piano solo au grand orchestre.
Aujourd’hui, a enregistré quarante-deux disques et composé cent quatre-vingt-dix thèmes.
Se produit dans toutes les formations, du piano solo au grand orchestre.

reserve


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>